Rencontre avec notre hôtelier en Guadeloupe

Mi-Marie est notre partenaire hôtelier à Trois-Rivières pour nos séjours liberté dans les îles de Guadeloupe. Nous avons été séduits par la qualité de ses cases créoles écotouristiques, son accueil et sa joie de vivre !
Case créole en Guadeloupe - gîte An Tikaz La

Pouvez-vous vous présenter?

Je suis arrivée il y a 22 ans suite à des vacances chez des amis au cours desquelles j’ai eu un véritable coup de cœur pour les îles de Guadeloupe. J’ai attrapé le « virus des tropiques » et je suis tombée amoureuse de ces îles, et surtout des habitants. Après ma carrière d’enseignante, j’ai suivi une formation commerciale pour m’installer sur ce qui est devenu mon île d’adoption. J’adore le caractère de chaque île, la biodiversité et l’accueil des guadeloupéens. J’ai un feeling très proche, très profond, ici c’est l’île « bonjour ».

Votre gîte est écotouristique, en quoi cela consiste-t-il ?

Le gîte est sur un très beau terrain vers Trois-Rivières, enclavé dans un écrin vert, isolé mais accessible. Il est composé de cases traditionnelles créoles typiquement guadeloupéennes. J’ai fait des recherches auprès des anciens et du centre d’urbanisme. Cela m’a permis de construire des cases avec une aération naturelle en les orientant de façon à ce qu’elles soient traversées par les alizés et en mettant des aérations en hauteur. J’ai aussi installé des chauffe-eaux solaires et un système de récupération d’eau de pluie pour les chasses d’eau. Bien sûr, tout cela a été fait avec une entreprise locale. J’ai choisi de privilégier la convivialité en organisant des espaces de 2 cases séparées par un espace cuisine et terrasse abritée. A l’intérieur, chacune a un salon, une chambre et une salle de bain.
Une case créole à Trois Rivières, Guadeloupe.

Quel est votre lieu préféré sur les îles de Guadeloupe ?

Le Sud Basse Terre et Trois-Rivières bien sûr ! Avant, les touristes venaient en Grande Terre pour la plage et les cocotiers, mais les envies des voyageurs ont changé. Le tourisme vert se développe en Guadeloupe, soutenu par le Conseil Régional. On est dans une dynamique plus proche de la population et avec une meilleure répartition de la richesse créée.
Vue sur une case créole de Basse Terre, Guadeloupe

Le Sud Basse terre est la partie la plus variée pour la nature et les randonnées de tous niveaux. On est proche des chutes de Carbet, de la Soufrière et de l’embarcadère pour les îles des Saintes. Il y a également un petit site de plongée encadré par des structures familiales. Si on recherche une découverte authentique de la Guadeloupe, Trois-Rivières est la porte. On se sent accueilli dans la famille du hameau, on ne voit pas de grosse masse de touristes. Cela fait un bon équilibre avec la population qui ne se sent pas submergée par le tourisme.
Randonnée sur une plage de Basse Terre, Guadeloupe

Quelle est la coutume guadeloupéenne qui vous plait le plus ?

Il y a une période que j’aime beaucoup, c’est avant Noël. Ici, Noël commence au 1er dimanche de décembre. Autrefois, tous les week-ends, les gens se rassemblaient dans les familles du quartier pour partager une petite liqueur traditionnelle à base de rhum et lors de cette veillée, on s’entraînait pour les chants de Noël. Chacun apportait son carnet de cantique et chantait en groupe. Cette tradition s’est remise en place et s’appelle le « chanté Noël ». Maintenant, c’est au niveau de la commune ou du quartier et toutes les générations chantent. C’est très convivial. Le soir de Noël est une rencontre de quartier. Les guadeloupéens tuent le cochon et préparent le boudin. Je l’ai fait avec des amis, on passe de maison en maison, on partage le rhum et on chante.

Comment se déroule le carnaval ?

La période de carnaval commence le 1er dimanche de janvier et là les groupes de carnavals sont formés, ont répété et ont déjà des costumes. Ils défilent dans les villes qui les invitent pendant toute la période jusqu’au Mardi gras. Cela permet à chaque ville d’avoir son animation, et en même temps pour eux de répéter. C’est une atmosphère ludique et rythmée. Le dimanche qui précède le Mardi Gras, il y a une grande parade de plus de 60 groupes à Pointe à Pitre et le mardi Gras, la grande parade reconnue au niveau mondial à Basse Terre !
Le carnaval en Guadeloupe

Retrouvez toutes les informations sur le gîte An-Tikaz-la.

Un commentaire à propos de “Rencontre avec notre hôtelier en Guadeloupe

  1. Bonjour,

    Jolie interview. Pour être complémentaire au sujet, la randonnée en Guadeloupe, c’est la Basse-Terre et ses trésors à découvrir en pleine forêt tropicale mais c’est aussi les découvertes d’espaces incroyables de forêt sèche en Grande-Terre entre mangrove et lagon bleu turquoise ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*