Les Pyrénées vues par Pascal

Pascal est notre spécialiste des randonnées en France, un pays dont il a parcouru tous les recoins et sur lequel il est intarissable. Il conçoit, teste et sélectionne tous nos séjours dans l’Hexagone, et nous parle aujourd’hui du massif des Pyrénées qu’il affectionne tout particulièrement.

Randonnée dans les Pyrénées © P. Saint-Jean

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS PAYSAGES QUE L’ON RENCONTRE DANS LES PYRÉNÉES ?

Les Pyrénées offrent au randonneur des paysages de montagne et de haute montagne. Le versant français est plus boisé que le versant espagnol, plus sec, avec des différences très marquées selon les micro-massifs internes à la chaîne : relief pas très haut, mais bien marqué en pays basque, ambiance minérale dans les Encantats et le Néouvielle avec de très nombreux lacs, spectaculaire dans les grands cirques tels que Gavarnie et dans les canyons d’Ordesa avec des falaises immenses et colorées, méditerranéen coté oriental entre le Canigou et la Cote Vermeille… bref c’est très riche !

Néouvielle – Pyrénées © Istock-Olegmit

EST-CE UN MASSIF ACCESSIBLE A TOUT LE MONDE ?

Le massif est grand, et tout le monde peut y trouver un séjour à son goût ! Les Pyrénées sont riches de nombreuses sources chaudes propices à la balnéo pour des séjours remises en forme, mais cette montagne restée authentique est un superbe terrain de jeu pour les randonneurs recherchant du dénivelé. Les Pyrénées restent une montagne qui n’a rien à envier aux Alpes en terme de difficulté, certains massif sont mêmes un peu plus « engagés » car de nombreux refuges de montagne ne sont accessibles qu’à pied !

Y’A-T-IL UNE PÉRIODE IDÉALE POUR RANDONNER DANS LES PYRÉNÉES ?

Comme sur toutes les montagnes, la neige rythme la saisonnalité de la randonnée ; pour tous les massifs d’altitude, la période de randonnée se situe de mi-juin à mi-septembre, début juillet étant la plus belle car on assiste à une explosion de fleurs, notamment des rhododendrons. Le printemps et l’ automne seront des saisons à privilégier pour les massifs de piémont ou plus proche de la mer.

L’été pyrénéen – F. Cochard

PEUX-TU NOUS PARLER DE LA CUISINE PYRÉNÉENNE ?

Elle est très variée et diffère entre l’est et l’ouest, des spécialités catalanes aux spécialités basques en passant par les tapas espagnols… Coté catalan, on trouve les coques (sorte de pizzas), la paëlla, le pan con tomato, la sarsuela (un plat à base de poissons), l’escalivada (légumes marinés), la crème catalane (crème brûlée) ; coté basque, la charcuterie bien sûr, et tous les plats relevés au piment d’Espelette : piperade, poulet basquaise, thon à la basquaise, axoa de veau, cuisine à la plancha, fromage de brebis… et même le gâteau basque aux cerises noires ! En montagne, la fabrication du fromage est encore bien présente, et le sud-ouest n’est pas loin : garbure, confits, viande de mouton et de cochon en quasi liberté, gâteaux à la broche, le tout arrosé de Moscatel ou de Banyuls à l’apéritif,  et de Madiran avec le canard ! Ou comment se réconforter après les efforts de la rando…

POUR FINIR, TON COUP DE CŒUR ?

J’en ai 2 énormes ! Le pays basque pour ses couleurs, son ambiance et sa culture ; c’est un territoire qui a une âme ! Et le Canyon d’Ordesa pour le spectacle de la nature et l’ambiance déjà espagnole.

Mirador De Ordesa / Istock-Coquinho

Les commentaires sont désactivés.