La voie verte du Haut Languedoc à vélo en famille, c’est comment ?

Céline, baroudeuse, maman et fondatrice du site ZeOutdoor est partie en mai dernier sur notre circuit « la Voie Verte du Haut Languedoc à vélo » avec toute sa petite famille. Elle nous raconte :

« Bonjour, je suis Céline, maman de deux adorables oursons, Eva, bientôt 4 ans et Léo, 2 ans. Avec Fred, Papa Ours et compagnon baroudeur depuis plus de 15 ans, nous aimons plus que tout profiter du grand air, quelque que soit le mode de locomotion choisi, tant qu’il reste nature et un poil sportif : nos pieds, un vélo, un âne, des skis… Depuis un an, nous avons créé notre boutique en ligne, Les Petits Baroudeurs où nous dénichons et sélectionnons le meilleur équipement pour profiter de la nature en famille. »
Hébergement sur la Voie Verte du Haut Languedoc

Pourquoi avez-vous choisi la Voie Verte du Haut Languedoc à vélo ?

« Nous souhaitions depuis un moment tester l’itinérance sur un parcours vélo et voulions aussi ne pas rater le créneau : la possibilité de mettre nos deux enfants dans la remorque (l’année prochaine, ce sera trop tard pour Eva).
Pour cette première, nous avons voulu privilégier un itinéraire 100% voie verte, sans route ni voie partagée. Nous nous sommes donc assez naturellement orientés vers La Voie Verte du Haut Languedoc à vélo. Et nous n’avons pas été déçus ! »

Qu’avez-vous pensé des hébergements et des repas ?

« Nous avons été enchantés de la qualité des chambres d’hôtes et des repas : un régal après une journée de vélo. A Corniou les Grottes (Chambre d’hôte Nabat le Haut) et à Mons la Trivalle (Les Terrasses du Caroux) en particulier, la vue depuis les chambres d’hôtes était absolument somptueuse !
Mention spéciale pour Nabat le Haut où non seulement l’accueil et le panorama sont fantastiques mais où les enfants peuvent jouer sans risque dans le jardin avec chiens, chats et poules pendant que les parents préparent les sacs et sacoches et rangent le bazar… »
Des vacances en famille à vélo dans le haut Languedoc

Comment pique-niquer sur la Voie Verte du Haut Languedoc ?

« L’avantage de la Voie Verte : être plongé dans la nature sur tout le trajet, du coup, aucun souci pour dénicher des coins sympas pour le pique-nique. Nous avons quand même dû faire une entorse à notre tradition de déjeuner en plein air le premier jour au départ de Mazamet pour cause de pluie diluvienne et avons mangé à La Bastide Rouairoux dans un restaurant nous offrant un abri providentiel.
Pour les autres pique-niques, nous avons profité de l’hospitalité de nos hôtes les soirs pour faire cuire nos salades de riz ou lentilles du lendemain et profiter de chouettes pique-niques. »

La Voie Verte du Haut Languedoc est-elle bien adaptée pour être réalisée à vélo avec des enfants ?

« Le circuit de la Voie Verte est vraiment très agréable : avec ses 80 km dédiés à la randonnée non motorisée, c’est un véritable régal à vélo de ne pas à avoir à se soucier des voitures, et encore plus avec une remorque pour les enfants.
Nous avons trouvé le parcours vraiment adapté : il nous a permis de bien pédaler pendant la journée tout en nous laissant le temps de faire des pauses régulières (toutes les deux heures au moins) et de visiter les points d’intérêt en chemin comme le village d’Olargues ou encore les gorges d’Héric.
Côté vélo, nous sommes partis avec nos VTT moyen de gamme de chez un géant du sport et pour les petits avec la poussette remorque Thule Cougar 2 places.
La Voie Verte est vraiment bien entretenue et la signalétique efficace.  »
Randonnée vélo en famille sur la Voie Verte du Haut Languedoc

Votre coup de cœur pour ce séjour à vélo en famille?

« Nous avons adoré la variété des paysages et avons trouvé assez impressionnant le phénomène de ligne de partage des eaux. En effet, lorsqu’on franchit la limite administrative entre Tarn et Hérault, par un tunnel de près de 800 mètres de long, on traverse la ligne de partage des eaux passant du versant océanique au versant méditerranéen. Côté Tarn, les paysages et la végétation évoquent la Normandie ou encore le Limousin avec des vaches, des prairies verdoyantes, des tourbières, des chênes. Côté Méditerranée, une fois dans l’Héraut, châtaigneraies, garrigue et vigne prennent la relève, un vrai contraste de paysages, d’ambiances, d’odeurs et de saveurs. »

Et tes enfants, qu’ont-ils appréciés le plus sur cette Voie Verte ?

« Pour commencer, se balader dans la remorque tirée par papa est pour eux une attraction en soi. Alors qu’en voiture on entend la célèbre rengaine “C’est quand qu’on arrive”, en vélo, que nenni, ils profitent sereinement du paysage, chantent, se racontent leurs petites histoires.
Les enfants se sont régalés à la chambre d’hôtes de Nabat le Haut où non seulement l’accueil fut excellent mais aussi original puisque nos petits baroudeurs ont pu profiter de la basse-cour locale dans le jardin vraiment agréable.
Mais ce que nos oursons ont vraiment adoré, c’est la pause dans les Gorges d’Héric. Sous un soleil radieux, nous y avons fait une très longue pause pique-nique le long de l’eau où ils ont pu patauger, jeter des cailloux, jouer dans le sable… et accessoirement manger. »
La Voie Verte du Haut Languedoc : des vacances en famille

As-tu quelques conseils à donner avant le départ pour une rando vélo en famille ?

« Penser qu’il peut faire tout type de temps et donc prendre ce qu’il faut pour le grand soleil et aussi pour la pluie. Côté marmots, sous la pluie, nous leur avions enfilé leur pantalon imperméable et aucun d’eux n’était mouillé.

Prendre une frontale car certains tunnel “théoriquement” éclairés ne l’étaient pas quand nous sommes passés et 1 km dans le noir… c’est long ! »

Ne pas oublier le kit de réparation : nous avons percé en plusieurs endroits sur les deux roues de la remorque avec des aiguilles d’acacia… »

Retrouvez le détail de cette itinérance de la Voie Verte du Haut Languedoc à vélo sur le blog des Petits Baroudeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*