Le Portugal et le loup ibérique

Le loup ibérique est une sous-espèce du loup gris (Canis lupus) endémique de la péninsule ibérique. Autrefois abondante, sa population actuelle doit être autour de 2000 individus, dont environ 300 vivent dans la région du nord du Portugal. Au XIXe siècle, le loup était présent dans quasiment l’ensemble de la péninsule ibérique. Tout au long du XXe siècle, la chasse et la réduction de l’habitat naturel a causé son extinction dans la plupart du territoire. Actuellement, le loup ibérique se limite essentiellement dans le quart nord-ouest de la péninsule.

Le loup ibérique au Portugal

Le loup ibérique au Portugal

Comme ailleurs en Europe, le loup est craint par les habitants de la péninsule ibérique depuis les temps anciens. La férocité présumé du loup et le vol de bétail ont conduit à la chasse systématique de ce canidé, voyant son aire de répartition géographique considérablement réduit. Alors qu’au début du XXe siècle, des loups étaient encore présents dans la plupart du territoire portugais, on estime aujourd’hui que ces animaux n’occupent que 20% de son aire d’origine. Plus précisément, l’espèce se trouve essentiellement dans les zones montagneuses au nord du fleuve Douro, reflétant une plus faible densité de population humaine et peu d’activité agricole intensive. Bien que sa chasse soit désormais interdite, le loup est toujours menacé par la destruction de la végétation indigène notamment par le feu et la construction de grandes infrastructures, comme les autoroutes ou les barrages hydroélectriques qui fragmentent son habitat. La diminution du nombre de proies naturelles du loup comme le sanglier, le chevreuil et le cerf, amènent les loups à attaquer le bétail et à un conflit avec les populations rurales.
Le parc de Peneda Gerês au Portugal

Protection du loup ibérique au Portugal

Au Portugal, le statut d’espèce protégée du loup ibérique pourrait être menacé bien que l’espèce soit inscrite sur la liste rouge des espèces en danger par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.
Aussi, sa sauvegarde passe maintenant par la préservation de son habitat, action menée par le Parc National de Peneda Gerês (http://www.icnf.pt/portal/ap/pnpg ) ou encore par la réintroduction et la préservation de population stable et durable de chevreuils (opération soutenue par l’Associação de Conservação do Habitat do Lobo Ibérico (http://www.loboiberico.org/ ).

 Le Cão de Castro Laboreiro : chien de protection

Tout prêt du sanctuaire de Peneda se trouve le village de Castro Laboreiro. Ce dernier a donné son nom à une race de chiens de protection : le Cão de Castro Laboreiro qui est utilisé pour protéger le bétail contre les loups.
Le Cão Castro Laboreiro - chien protégeant le bétail au Portugal

Comme en France, il reste peu probable que vous rencontriez un loup au Portugal, animal discret et farouche !

Un commentaire à propos de “Le Portugal et le loup ibérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*