Interview de notre guide local au Cap-Vert

Rosiane, ou Rose pour les intimes, encadre des séjours au Cap-Vert pour Chamina Voyages. Originaire de l’île de Sao Vicente, elle a été formée par une agence de voyages française spécialiste des séjours d’aventure pendant environ 10 ans. Ses stages se sont déroulés en France, dans les Alpes, aux Ecrins, afin d’être aussi bien formée qu’un guide de montagne français.

Quel est l’environnement des randonnées au Cap-Vert ?

L’environnement est vert, aride et volcanique à la fois. La végétation est luxuriante sur une bonne partie de l’île de Santo Antao, on y trouve beaucoup de canaux d’irrigations le long des terrasses cultivées en pleines montagnes. Sur l’autre partie de l’île on trouvera un environnement plus aride, sec, avec moins de végétations mais de petits oasis au creux d’anciens courants d’eau.
Au Cap-Vert on trouve aussi un environnement volcanique sur l’île de Fogo, qui abrite le volcan Pico do Fogo. Les paysages y sont lunaires comme dans le cratère de Cha das Caldeiras.
Cap-Vert : randonnée au volcan Fogo

Brava est l’île la plus sauvage et la plus fleurie du pays.
Pour le balnéaire, vous pouvez aller sur les plages de l’île de Sal, Boa Vista, Brava.

Décris-nous l’ambiance du Cap-Vert ?

L’ambiance est avant tout musicale et accueillante. On retrouve toujours le soir dans les cafés de la musique locale. Il y a aussi la gentillesse des Cap-verdiens, non ce n’est pas un mythe !
La musique traditionnelle du Cap Vert

Quelles sont les plantes que l’on rencontre ?

Plantes endémiques : le dragonnier, l’Armoise (famille d’Arthémisa ) que l’on trouve beaucoup sur Santo Antao, le Mato botao (ou globulaire), ou encore l’Aipo (ou persil, carotte sauvage) que l’on retrouve sur les marchés traditionnels car il a des vertus contre la grippe. Pour le reste de la flore, elle a été importée par les Portugais lors de la colonisation du pays, tel que le mimosa, le pins, l’hibiscus, le papyrus…
Les légumes : patates douces, inhame, chou, le fruit à pins, le petit pois d’Angola, la coriandre qui est ici très parfumée !

Quelles sont les produits typiques du Cap-Vert ? Les spécialités culinaires ?

Les produits typiques du Cap-Vert sont le Rhum distillé dans la vallée de Paul sur l’île de Santo Antao, la musique Capverdienne, les fruits exotiques tel que la papaye, la goyave, la banane et la canne à sucre.
Les spécialités culinaires : la Catchupa fait à base de porc salé, maïs, et de plusieurs haricots (voir notre recette).
Vous avez aussi La Calda : marmite de « légumes » et de viande : patates douces, haricots, fruits à pins, magnioc, chou, porc.
Sans oublier la langouste et pleins de variétés de poissons frais !
Cap-Vert : île de Sao Vincente, marché de Mindelo

Un produit de beauté à conseiller aux Françaises ?

Oui ! Nous ici et dans les montagnes les femmes utilisent l’Aloé Vera pure qu’elles versent sur leurs cheveux et laissent reposer dans une serviette environ une heure. Cela permet aux cheveux de se fortifier et d’êtres moins fourchus. On l’utilise aussi en crème antirides.
Il y a aussi l’argile volcanique !

Quelle est ton île préférée ?

Pour la randonnée, sans hésiter Santo Antao. Île très fleurie, luxuriante, avec de très belles randonnées à faire et puis c’est bien sur cette île préservée du tourisme de masse que l’accueil est le plus chaleureux, la population locale est à l’écoute.
Cap-Vert : séjour en randonnée sur l'île de Santo Antao

Ils sont comment les clients Chamina ?

Ce sont des gens respectueux de la nature, dynamiques et ouverts d’esprit. Ils s’adaptent au climat, à la vie Capverdienne plus rapidement que les autres touristes, le contact est direct.

Une anecdote ? (rire)

Avec des clients, nous sommes allés au restaurant. Ils ont eu l’occasion de goûter du bon saucisson local. Le lendemain ils avaient un temps libre pour se balader dans un marché local, ils ont vu justement quelque chose ressemblant à du saucisson en rouleaux assez compact qui pendait, accroché à un fil. Ils en ont acheté, mais lorsqu’ils l’ont goutté, ils sont revenus vers moi en me disant : « Rose c’est assez spécial on a acheté ça en pensant que c’était du saucisson mais qu’est ce que c’est ? » c’était en fait du tabac séché en rouleaux…

2 commentaires à propos de “Interview de notre guide local au Cap-Vert

  1. Bonjour

    Je suis la correspondante Chamina en Guaseloupe et j’ai lu votre interview avec interet car je prévois un séjour au Cap vert cet automne

    Pouvons nous échanger qq bons plans de visites des iles , par mail ou téléphone ?? et surtout, je serais ravie de vous rencontrer sur place

    A bientôt , Bien cordialement MI-Marie

    • Bonjour Mi-Marie,
      Fabrice doit être vers vous ces jours-ci… Ils s’occupent également de la destination Cap Vert, n’hésitez pas à lui demander des infos. Si vous ne le voyez pas, recontactez-nous par email contact@chamina-voyages.com.
      A bientôt
      Charlène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*