Réussir ses photos de vacances même par mauvais temps

On l’a vu cet été en France, la météo peut parfois être capricieuse. Faut-il pour autant laisser son appareil photo dans la valise ? Pas forcément ! Le mauvais temps, le manque de luminosité ou encore la pluie, peuvent être l’occasion de prendre des photos différentes, à condition de bien protéger son matériel bien entendu !

La photographie par temps nuageux ou couvert

Difficile de prendre des photos type « carte postale » par temps couvert ou nuageux. Les couleurs sont généralement ternes par manque de lumière. C’est peut-être l’occasion de tester la photographie en noir et blanc. Certains appareils photos dernière génération proposent un mode « noir et blanc », néanmoins il est plus efficace de faire du « post-traitement » et d’utiliser un logiciel de retouche photo.

Le Puy-en-Velay, Saint-Michel-d'Aiguilhe
Le Puy-en-Velay, point de départ du chemin de Stevenson, par temps couvert

Il est également possible de se focaliser davantage sur les éléments du décors ou sur les portraits : la lumière est plus douce qu’en plein soleil et les ombres sont ainsi moins dures, ce qui permet de donner du relief à son sujet et d’éviter de « cramer » sa photo, c’est à dire lorsque votre image a reçu trop de lumière.

Réussir ses photos sous la pluie ou le vent

Le point le plus important pour photographier sous la pluie est de bien protéger son matériel, notamment en randonnée : il faut faire attention aussi bien au sac de rangement qu’à l’appareil photo lui-même.

Une photo avec un objectif rempli de gouttes d’eau ne sera bien entendu pas réussie, mais surtout vous risquez d’abîmer votre matériel : que votre appareil soit un compact, un bridge ou un reflex, ce sont des outils très sensibles à l’humidité. Il est possible de fabriquer soit-même des protections avec un sac plastique, voire de les acheter selon la marque de votre appareil, ce qui peut s’avérer coûteux. Utiliser un pare soleil permettra d’éviter les gouttes sur la lentille de l’objectif. Il est également important de ranger votre appareil avec un sachet de silicagel qui absorbe l’humidité.

Randonnée par mauvais temps
Faîtes du vent et la pluie des alliés pour vos photos en randonnée 🙂

Dès lors que votre matériel est hors de danger, profitez de la pluie ou du vent pour prendre des photos différentes : les reflets dans les flaques d’eau, l’eau qui ruisselle, les gouttes d’eau sur les feuilles, ou encore les vagues si vous êtes en bord de mer.

Photographier les cascades et les ruisseaux

Un temps nuageux peut devenir votre meilleur allié si lors de vos randonnées vous rencontrez cascades et cours d’eau. Aidé par un mini-trépied, accessoire obligatoire et pas trop encombrant, vous pourrez réaliser un filé de cascade !

filé de ruisseau - Alpes
Réaliser un filé de ruisseau par temps couvert – Alpes

Il s’agit pour cela d’utiliser le mode priorité à la « vitesse » de votre appareil photo, et d’utiliser un temps de pose suffisamment long pour obtenir un effet de mouvement de l’eau, et créera ce fameux filé d’eau. Cet effet ne peut être réalisé que par temps nuageux : comme le temps de pose est long, l’appareil absorbe beaucoup de lumière. Si vous tentez de réaliser cet effet avec un ciel ensoleillée, votre photo sera « cramée » car elle aura reçue trop de lumière !!

La photographie en randonnée

Le mauvais temps ne doit pas être un frein à la photographie, au contraire : c’est l’occasion de tester sa créativité et de proposer des photos différentes, elles attireront d’autant plus l’attention de vos amis si elles sortent de l’ordinaire ! Néanmoins, on convient tout à fait qu’en randonnée un peu de soleil et d’éclaircies ne fait pas de mal !

chypre-soleil
Ile de Chypre – randonnée avec le soleil 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*