Les secrets du Cap Vert

A l’origine… les volcans

Le Cap Vert forme avec les Açores, Madère, les îles Selvagem et les Canaries l’archipel de la Macaronésie. Ce nom, attribué par les géographes de la Grèce Antique et signifiant « Les îles fortunées » désignait les îles situées à l’ouest du détroit de Gibraltar. Toutes d’origine volcanique, elles n’ont jamais été rattachées au continent, et présentent donc un fort taux d’endémisme végétal et animal. La biodiversité de la région est une combinaison des familles retrouvées en Afrique, en Méditerranée et dans l’Atlantique Nord.

Une faune sur mesure

On compte une chèvre pour deux habitants sur l’archipel du Cap Vert ! Introduites par les Portugais, elles se sont développées au détriment des espèces sauvages. C’est pourquoi on ne trouve aujourd’hui qu’une toute petite quantité de singes, uniquement sur l’île de Santiago.

(Re)-découvrez le Cap Vert en randonnée accompagnée ou liberté avec Chamina Voyages !

Recette de la cachupa

C’est le plat national, apprécié de tous : voyageurs comme locaux !

Pour 8 personnes :
750g de maïs sec
500g de haricots blancs
250g de viande de porc salée
1 poulet
125g de lard
125g de saucisse
Huile d’olive
2 racines de manioc
1 poivron rouge
1 poivron vert
1 poivron jaune
1 chou
3 patates douces
3 bananes vertes
6 tomates
1 cuillère à soupe de concentré de tomate
3 pommes de terre
3 carottes
2 oignons
quelques gousses d’ail
3 à 4 piments forts
Sel et poivre

Préparation :

– Faire tremper le maïs et les haricots dans une marmite d’eau pendant 1 nuit (12 heures).

– Couper le poulet et le lard en morceaux puis faire mariner la viande dans un mélange d’ail, de sel et d’épices pendant quelques heures au frigo.

– Remplir une grande marmite d’eau jusqu’à la moitié de sa hauteur. Ajouter le maïs, le concentré de tomates et 2 gousses d’ail écrasées. Porter le tout à ébullition. Ajouter un peu d’huile et du piment.

– Faire bouillir le maïs 2 heures ou jusqu’à ce qu’il soit tendre. Rajouter régulièrement de l’eau durant la cuisson de manière à ce que le maïs soit toujours recouvert d’eau. Une fois cuit, y ajouter les haricots secs et le manioc, puis laisser mijoter quelques instants.

– Faire revenir le porc, le poulet, le lard, les saucisses, les poivrons, les oignons, les tomates dans l’huile d’olive. Ajouter le concentré de tomates, l’ail et le maïs. Laisser mijoter, puis ajouter le chou, les haricots et les pommes de terre, les patates douces, les carottes, les bananes.

Servir le tout bien chaud !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*