Accompagnateur en montagne : un métier passion – partie 2

Voici comment se déroule la formation permettant d’accéder au diplôme d’accompagnateur en montagne.

UF1 : connaissances fondamentales

Principalement focalisée sur la sécurité des personnes, cette unité de formation comprend une semaine de formation théorique autour de thèmes comme la conduite de groupes, la sensibilisation au public en situation de handicap, la prise de décision, la législation, etc. Elle est suivie d’une semaine d’évaluation pratique.

L’avis de Guillaume, accompagnateur Chamina depuis 2013 : « La sécurité du groupe étant primordiale dans notre métier, ces épreuves nous permettent de mettre au point nos réactions via des mises en situation : orientation de nuit, sécurisation d’un passage difficile avec une corde, prise en charge d’un blessé, etc. En tant qu’ancien pompier professionnel, mes réflexes étaient déjà bien établis. »

Accompagnateur avec un groupe dans le Lubéron, en Provence
Lubéron, Provence

 UF2 : milieu naturel estival

Unanimement appréciée car très bucolique, cette semaine est consacrée à l’approfondissement des connaissances des milieux naturel et humain, la présentation du réseau professionnel, la conception du métier d’accompagnateur, etc.

L’avis de Guillaume : « Cette session s’est déroulé dans une ambiance très conviviale au Mont Dore, en Auvergne. Le programme était top (marche nordique, nuit en buron, formation contes et légendes, randonnée au lac Pavin) et nous a permis  de nous retrouver et de partager nos expériences. »

en groupe accompagné dans les Gorges du Tarn
Gorges du Tarn

UF3 : moyenne montagne enneigée (ou milieu tropical dans les DOM)

C’est l’occasion d’explorer en détail les règles de sécurité de rigueur en milieu enneigé. La première semaine de formation théorique (étude de la stabilité du manteau neigeux, météorologie, préparation d’un itinéraire, …) est suivie par une semaine d’évaluation, comme pour la première unité de formation.

L’avis de Guillaume : « J’ai appris comment manipuler un appareil de recherche de victimes d’avalanches mais aussi à construire un igloo. Nous avons logé en refuge sans électricité ni eau courante pendant plusieurs jours: des conditions difficiles mais stimulantes et enrichissantes. »

en groupe accompagné à raquettes, à la Bourboule
La Bourboule

Le stage et le rapport de stage de l’accompagnateur en montagne

Il est indispensable d’effectuer un stage auprès d’un accompagnateur diplômé pour pouvoir se présenter à l’examen final. Un minimum de 20 randonnées sont à effectuer en duo avec le maître de stage, ainsi qu’un raid de 2 jours. Dans son rapport, l’accompagnateur en herbe décrit le massif principal qu’il a arpenté (climat, géologie, patrimoine, faune et flore…) et présente les randonnées réalisées.

L’avis de Guillaume : « Le stage peut être effectué à n’importe quel moment de la formation. J’ai réalisé le mien dans la vallée du Champsaur, dans les Hautes-Alpes et j’ai développé dans mon rapport de stage le thème de la sorcellerie. C’est clairement l’aspect de la formation qui m’a le plus emballé : c’est très formateur et être sur le terrain permet d’affiner son projet professionnel. »

L’examen final

Il se déroule sur deux jours et fait encore une fois la part belle à la mise en situation. Après avoir soutenu son rapport de stage devant un jury de professionnels, le candidat dispose d’une après-midi pour préparer une sortie guidée le lendemain. Le jury vérifie sur le terrain si les acquis principaux ont bien été assimilés : secourisme, contenu du sac, connaissances apportées, conduite de groupe, etc.

Salina, Iles Eoliennes
Salina, Iles Eoliennes

L’avis de Guillaume : « Curiosité, bon relationnel, réactivité et respect de la nature sont selon moi des critères indispensables pour réussir cet examen et exercer ce métier passionnant. Mes expériences en tant qu’accompagnateur de groupes Chamina ont toute été très enrichissantes, été comme hiver.»

> Découvrez les accompagnateurs et accompagnatrices Chamina Voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*